Le prosélytisme religieux banni des rues genevoises?

La Ville a décidé de refuser tous les stands faisant la promotion d’une spiritualité, quelle qu’elle soit. La justice a été saisie par des chrétiens.

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Le-proselytisme-religieux-banni-des-rues-genevoises-28765234

Une réponse à “Le prosélytisme religieux banni des rues genevoises?”

  1. Reta Caspar dit :

    La justice a donné tort à la ville de Genève. Celle-ci ne peut interdire systématiquement son domaine public aux stands à caractère spirituel.
    Position de l’ASLP Genève:
    Président de la section genevoise La libre pensée, qui défend le principe de laïcité, Eric Perruchoud salue la décision du TAPI. «Je suis opposé à l’interdiction des stands religieux, ce n’est pas à l’Etat de légiférer sur la question. La liberté d’expression n’est pas négociable. Aujourd’hui, c’est les sectes que l’on vise, mais demain, ce sera qui? Interdire, c’est la porte ouverte à tout et n’importe quoi.»
    http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/La-Ville-n-a-pas-le-droit-de-refuser-les-stands-religieux-22541235

Laisser un commentaire