Don du corps

Pourquoi le don du corps à l’école de médecine est-il si important ?

Au laboratoire d’anatomie, les étudiants  apprennent la structure d’un corps humain normalement constitué. Pour assurer l’enseignement et la recherche selon les besoins actuels, les instituts d’anatomie dépendent de manière urgente de citoyens prêts à faire don de leur corps. Ils forment en première ligne les étudiants en médecine de première et deuxième année ainsi que les spécialistes débutants. Dans les cours magistraux et modules pratiques, ceux-ci peuvent acquérir les connaissances nécessaires et les perfectionner au courant de leur formation.

Une partie très importante de la formation en anatomie porte sur les travaux pratiques sur les cadavres, car c’est ainsi que l’on peut mieux comprendre la structure complexe du corps humain et ses modifications. Les étudiants en médecine apprennent les régions du corps et les organes en inspectant et en représentant d’une part la structure elle-même et d’autre part en s’excerçant sur des pièces anatomiques préparés. En outre, des cours anatomiques en chirurgie ont régulièrement lieu pour les spécialistes débutants. Dans ces cours, les jeunes médecins se préparent aux techniques opératoires qu’ils appliqueront plus tard sur les patients. Ici, on enseigne non seulement des techniques éprouvées, mais on développe et teste aussi de nouveaux procédés chirurgicaux.

Don humanitaire

Le fait de mettre son corps à disposition de l’enseignement et de la recherche médicale, est un acte de  solidarité sociale. Le don de son corps représente le don de soi-même à ses concitoyens, en particulier à la génération future. Ce don présente donc en soi un aspect hautement humanitaire.

Chaque année une cérémonie œcuménique est organisée pour tous les parents ou amis cités dans le testament. Cette cérémonie,  à laquelle participent également les étudiants, offre l’occasion de rendre hommage aux donneurs.

Comment peut-on s’inscrire ?

Vous pouvez demander un formulaire au secrétariat du département d’anatomie. Toutes les données nécessaires y sont relevées. Pour être valide, le document doit être signé de votre main. Une certification du notaire n’est pas nécessaire.

Un exemplaire parvient au département d’anatomie, un second au médecin traitant ou à la commune, un troisième reste en votre possession. Il est conseillé d’ajouter une copie de cette disposition à vos papiers d’identité (par exemple livret de famille, permis d’établissement) et d’informer votre médecin de famille ou votre médecin traitant de vos dispositions.

Que se passe-t-il lors du décès ?

Le département d’anatomie sera informé de votre décès par votre médecin traitant, l’hôpital ou la commune et entreprendra toutes les démarches. La décision définitive concernant la prise en charge du corps par le département d’anatomie revient à l’institut. Il n’est pas obligé à accepter le corps (voir paragraphe « L’âge, la maladie … »). Les instituts s’efforcent toutefois de répondre au souhait du défunt.

Que se passe-t-il dans le département d’anatomie ?

Le corps sera préparé à l’aide d’une méthode de conservation.

Combien de temps le corps reste-t-il dans le département d’anatomie ?

La formation des étudiants en médecine dans le département d’anatomie dure de un à deux ans. Donc, le corps restera plusieurs années dans ce département.

Le département a tout intérêt à conserver les différentes parties du corps pendant un temps indéterminé afin de mettre à la disposition des étudiants et des chercheurs des préparations anatomiques complexes. Si vous êtes d’accord avec un don du corps illimité dans le temps, cochez sur le formulaire d’inscription la case correspondante.

Les instituts d’anatomie suisses coopèrent étroitement dans le domaine de la recherche et de la formation. De conséquent ils échangent  des corps légués ou des préparations anatomiques. Si vous êtes d’accord avec ces échanges, cochez la case correspondante sur le formulaire.

Que se passe-t-il lorsque l’étude est terminée ?

A la fin des études, le corps est brûlé dans le crématorium. Selon la volonté du défunt, les cendres sont soit déposées dans la fosse commune, soit transmises à la famille pour être enterrées.

Age, maladies, opérations

Faut-il tenir compte de l’âge, des maladies, ou des opérations antérieures pour le don du corps ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour donner son corps car la structure principale du corps ne se modifie pas, même à un âge avancé. Les instituts demandent cependant des informations sur les maladies antérieures.

Une prise en charge du corps par le département d’anatomie peut occasionnellement s’avérer impossible, par exemple en cas de maladies infectieuses graves, de blessures ouvertes ou d’autopsies déjà effectuées par un service de pathologie ou lorsque la capacité de l’institut est dépassée.

Coûts

Quels sont les coûts entraînés par le don du corps ?

Le département d’anatomie prend en charge les coûts de transport du cadavre du lieu de décès (en Suisse) jusqu’à l’institut, le cercueil ainsi que la crémation du corps à la fin des études et l’enterrement des cendres dans la fosse commune. D’autres indemnisations au donneur ou à ses proches sont exclues.

Adresses en Suisse

Anatomisches Institut der Universität Basel
Pestalozzistr. 20, 4056 Basel
E-Mail: sekretariat-anatomie@unibas.ch
https://anatomie.unibas.ch/koerperspende/koerperlink.html

Universität Bern
Baltzerstrasse 2    CH-3000 Bern 9
Telefon: 031 631 84 33   Telefax: 031 631 38 07

ana-office@ana.unibe.ch
www.ana.unibe.ch

Universität Fribourg
Departement Medizin  Anatomie  Rte Albert-Gockel 1   CH-1700 Fribourg
Telefon : 026 300 85 40   Telefax : 026 300 97 33
anat-office@unifr.ch
www.unifr.ch/anatomy

Universität Genève
Secteur anatomie, Centre médical universitaire.
Telefon 022 379 52 75

http://journal.tdg.ch/dons-corps-science-rares-2012-06-12

Université de Lausanne
Pour toute information, vous pouvez vous adresser à votre médecin traitant qui connaît les démarches à entreprendre ou auprès du Département des neurosciences fondamentales de la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne (tél. +41 (0)21 692 52 50).
http://www.chuv.ch/chuv_home/patients-et-familles/chuv-patients-deroulement-sejour/chuv-patients-deroulement-prise-en-charge/chuv-patients-hospitalisation-sortie-deuil.htm

Universität Zürich
Anatomisches Institut   Winterthurerstrasse 190   CH-8057 Zürich, Schweiz
Tel. 044 635 53 11

anasek@anatom.unizh.ch
www.uzh.ch/anatom